Wednesday 12th December 2018,
Ottawa Mountain Bike Association

Code de conduite sur les sentiers en surface naturelle

 


English Version

Les sentiers en surface naturelle (terre battue) sont développés pour favoriser une variété d’activités récréatives tout en protégeant l’habitat faunique, les plantes rares et les différentes espèces d’arbres.

Suivre ce code de conduite lors de l’exploration de sentiers non pavés en zones naturelles :

  • Rester sur les sentiers
    • Les chiens, les personnes et les vélos doivent rester sur les sentiers. Il convient de pédaler ou de courir en file indienne. Ne pas élargir ni créer de nouveaux sentiers. En présence d’une flaque d’eau, la traverser en courant, en marchant ou en pédalant, et non en la contournant.
  • Respecter les fermetures de sentiers
    • Chaque printemps, lors du dégel, les sentiers sont très détrempés et fragiles. Il est donc très important de ne pas utiliser son vélo trop tôt, car réparer des sections endommagées nécessite beaucoup de travail.
    • Ne pas emprunter les sentiers fermés ni perturber les zones de restauration. En cas d’incertitude sur l’état d’un sentier, s’informer auprès du gestionnaire de terrain. Ne pas s’introduire sur des terrains privés. Obtenir les permis ou autres autorisations, tel que requis.
  • Respecter les conditions météorologiques et l’état des sentiers
    • Éviter d’emprunter des sentiers pendant ou après la pluie ou une tempête. L’utilisation de sentiers détrempés et boueux peut causer leur érosion et leur élargissement inutilement, risquant ainsi de provoquer des dommages permanents. Les tempêtes peuvent également faire chuter des arbres ou des branches, la vigilance est de mise dans de tels cas.
  • Partager le sentier
    • Les sentiers sont empruntés dans les deux sens par de nombreux utilisateurs, sauf indications contraires. Les cyclistes doivent céder le passage aux piétons : ralentir, communiquer et prévoir s’arrêter. Il convient aussi de céder le passage aux utilisateurs qui montent une côte.
    • Toujours se montrer courtois et respecter le sport que l’on pratique.
  • Surveiller son animal de compagnie
    • Garder les chiens en laisse et sur les sentiers en tout temps (s’ils sont autorisés sur les sentiers). Ramasser les excréments de son animal de compagnie. Ne pas laisser son chien perturber la faune ni piétiner la végétation.
  • Rapporter ce que l’on apporte avec soi
    • Jeter les ordures dans les poubelles. Ne pas endommager, ni couper, ni enlever quelque végétation que ce soit, qu’elle soit morte ou vivante.
  • Minimiser les empreintes en grands groupes
    • Les organismes qui dirigent des sorties de groupes devraient faire un effort pour réduire les empreintes environnementale en limitant la taille des groupes, en échelonnant les heures de départ et en partant de différents points de rencontres. Cela minimisera les traces laissées sur les sentiers et sur l’environnement naturel, tout en respectant les autres utilisateurs.